Théorie de l'attachement, l'usurpation des psy au service du féminisme totalitaire

Théorie de l'attachement, l'usurpation des psy au service du féminisme totalitaire

La Waimh regroupe de nombreux soldats ultra-diplômés de l'Inquisition Matriarcale. 
C'est-à-dire, une armée de psycons (du grec psy=pensée ; con=sexe de la femme) aux ordres du féminisme totalitaire, anti-père et destructeur des familles. Organisme inévitablement de provenance anglo-saxonne présidée au niveau international par madame Miri Keren.

D'innombrables jugements évincent le père sur le motif du jeune âge de l'enfant. Il faut bien connaître l'histoire de cette théorie. 
Globalement, pour ne pas être trop long, ni trop technique, John Bowlby prétend, dans les années 50, que le jeune enfant a besoin d'une figure d'attachement : la mère ou son substitut (père, nourrice...) 
Rappelons que nous sommes dans une société où la loi de la nature régit encore la vie de la plupart des gens et que d'innombrables accouchements finissent par la mort tragique du nourrisson ou de la maman. Grâce aux progrès de la médecine, les nourrissons et jeunes enfants purent être considérés différemment par la société. Ainsi, il n'était pas question de choisir entre père ou mère, mais de dire que OUI, mêmes les jeunes enfants ont des sentiments, des émotions. Contredisant donc le shéma de Freud, prétendant que le nourrisson n'a que des besoins primaires : boire, manger, dormir. 

La théorie de l'attachement est renforcée par les notes d'Harry Harlow, qui remarque que 70 macaques se rapprochent plus du mannequin qui porte l'odeur d'une femelle que du mannequin qui porte un biberon de lait. Ainsi, la théorie de l'attachement est renforcée par cette formule "le nourrisson a besoin d'une seule figure d'attachement." 

En plus d'être considérés comme des macaques, les pères sont victimes de la manipulation féministe, qui pervertit la théorie de l'attachement ainsi : 
"les scientifiques disent que la figure de référence, c'est la mère"

VOILA SUR QUOI REPOSE L'EVICTION DU PERE DEPUIS 40 ANS !
Malheureusement relayée par les gouvernements successifs qui se laissent abusés par les références universitaires des psycons de la Waimh.

Preuve ?  Rapport gouvernemental ICI page 9

Les psycons de la Waimh, comme Nathalie Guedeney, ou autres soldats de l'Inquisition Matriarcale comme Edouard Durand  forment des acteurs du socio-judiciaire : assistantes sociales, enquêtrices sociales, JUGES aux AFFAIRES FAMILIALES...

Permettez-nous de vous transmettre par le menu les démarches que notre association a faites, sur ce sujet, plus que douteux : 

SVP Papa a dénoncé sur les réseaux sociaux ces dérives délirantes. Grâce au relais efficace des réseaux de papas, l'information a fait le tour des blogs traitant de parentalité. 
Puisque nous participions à des réunions ministérielles pour faire part de nos doléances, nous avons fait connaître ces délires aux Ministères de la famille et de la Justice, fin 2013. Nous avons également distribué un tract comportant ce texte, ICI à un colloque de la WAIMH. Ce colloque vit la présence de nombreux acteurs féministes, mais aussi de nombreux techniciens ministériels. Nous y sommes entrés et avons distribué ledit tract. 
Puis, nous sommes également montés sur l'Hôpital Necker, Paris, là où sévit le Professeur Bernard Golse, chef du service pédo-psychiatrie, éminence de la Waimh Francophone et de son officine fraçaise, le COPES. Escortés d'un journaliste et d'une caméra de "Zone Interdite", nous avons donc occupé le toit de l'Hôpital Necker. Monsieur le Directeur de l'Hôpital a bien accepté de nous recevoir et d'entendre notre désarroi. 


Quelques mois plus tard, c'est le co-président de la Waimh Francophone Sylvain Missonnier qui renia la théorie de l'attachement.
Grande victoire pour les papas, qui peuvent désormais casser le motif de l'âge de l'enfant, pour définir la résidence. Ce qui d'ailleurs n'a jamais fait partie de quelconque loi !
Liens ICI 
acheter l'article édité sur la revue officielle : ICI 
Récapitulatif video ICI

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site