Correspondances diverses

Correspondances fémino sexistes

Ici, vous trouverez des correspondances que nous adressons aux divers organismes, ou personnes, qui n'hésitent pas à pratiquer la diffamation.

1. A la redaction du Canard enchaîné, suite à une parution 

Bonjour, 

 
En lisant votre blague, Le Fait des Peres, dans les Nouveaux Reacs, il me vient à l'idée qu'il serait bon que vous vous documentiez, surtout lorsque l'on est un journal aussi qualifié que le votre. Vous ne faites que relier les allégations traditionnellement injurieuses et discriminatoires des féministes : "hommes violents et maintenant, masculiniste". Je vous invite à lire la definition de ce terme dans le dictionnaire Larousse.

Nous ne demandons que l'equite pere/mere, lors des separations. Hors, il est avéré que la majorité des residences d'enfants sont confiees a la mere. Nous deplorons que les peres ne prennent pas davantage leurs responsabilités parentales. 
 
Ci-joint, des documents que les feministes se gardent bien de diffuser, mais qui sont continuellement similaires, malgré les années. Vous feriez bien de vous documenter un peu, au lieu de vous complaire dans le caressage de cuisse fémino dégueu.
 
Pourtant, malgré la persistance de ces divulgations du 119, enfance en danger, aucune asso de pere ne reclame la residence exclusive chez le pere, comme le voudrait donc l'Interet Superieur de l'enfant. 
 
Par ailleurs, si, dans votre entourage, vous n'avez pas la chance de connaitre d'hommes capables de s'occuper de leurs enfants, ni de gérer leur habitat, dans le quotidien des tâches ménagères, il vous appartient de vous en prendre à l'éducation que vous à infliger votre mère, soit à changer vos fréquentations. 
 
Je vous invite aussi à admirer le tableau de l'INSEE, sur les condamnation pour violences et viols. Ainsi, vous aurez tout loisir de pretendre que les policier, gendarmes, avoctas et juges, laisseraient les hommes violents (pleonasmes) impunis. Nous attendons avec ferveur vos declarations à ce sujet.
 
Bien à vous, les révoltés de gauche... Le vrai contre courant est que les peres s'occupent de leurs enfants, non de conforter les feministes à utiliser l'enfant comme otage, sous pretexte de "violences. 
 
Yann Vasseur, 
SVP Papa. 
0788006064.
 
PS : cette note est envoyee en cache au reseau national... 
 
 
L'article ici :
 
 Connard
 
 
 
 

 

2. Madame Coutelle, députée, Président de la commission femmes, hommes, égalité etc... 

Le 21 novembre 2013. (restée sans réponse)

 
Madame la Deputee, Présidente de la Délégation de l'Assemblée Nationale aux droits des femmes et à l'égalité des chances, 

Veuillez accepter de recevoir notre questionnement. 

Madame Belkacem, ministre du droit des femmes intervint ce mardi 12 novembre 2013, demandant que soit retire l'amendement sur la residence alternee.  Chacun peut s'exprimer favorablement ou non a propos de la residence alternee. Cependant, nous nous permettons de vous exposer nos interrogations sur votre intervention, plus exactement la seconde partie  : 
"(Quant à la garde alternée automatique, j’y suis totalement opposée : c’est au juge de se prononcer en fonction de l’intérêt supérieur de l’enfant.) À cet égard, un courant masculiniste, présent au Canada notamment, me semble particulièrement dangereux"
Notre association francaise est fortement impliquee dans les actions diverses et variees : les grimpeurs de nantes etaient pour l'un, membre ; quant a l'autre,  co-organisateur de la manifestation de nantes, le 20 fevrier. Nombre de nos membres ont ouverts des associations, des antennes ou ont organise des actions dans toute la france. Nous sommes etroitement en lien avec les associations historiques, comme SOS Papa et Condition Paternelle, puisque nous siegeames 5 mois durant ensemble,  aux reunions de travail ministerielles sur la coparentalite.  

Nous serions desireux de connaître ce que signifie "courant masculiniste". 
Hormis Patric Jean, qui realisa un simple documentaire tendancieux, denonce comme crapuleux par des gens du milieu televisuel, aucune asso de pere ne comprend de quoi il s'agit exactement. Nous n'avons d'ailleurs aucunement connaissance d'echanges particuliers avec des associations de peres canadiennes. 
Nous referancant au dictionnaire Larousse, voici ce que nous decouvrons sur ce terme : 

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/masculinisme/49698

Ainsi, nous pensons que l'emploi de ce genre d'expression tend a conditionner les esprits, dans le but de stigmatiser et censurer les simples peres que nous sommes. Nous ne recevons aucune subvention de nulle part (et n'en voulons pas) ; nous ne sommes pas cartes politiquement. 
Sauriez-vous, madame trouver sur nos sites, des doleances revendiquant  "escalavisme des femmes, interdiction d'acces au travail des femmes, interdiction de voter, interdiction d'avorter, la violence conjugale..." Ou toute autre ineptie ? 

Par contre, je trouve prompt Madame Belkacem et vous même a revendiquer toute sorte d'égalité des sexes, sauf lorsque des peres le demandent. S'il appartient aux juges de decider, pourquoi ne proposez-vous pas qu'il soit de meme a un patron d'entreprise de choisir ses employes ? 

Les associations historiques et les peres en general  subissent depuis plusieurs decennies des insultes publiques,  alleguees par les groupuscules feministes eux-memes. Groupes, par ailleurs subventionnes par les gouvernements successifs. Cela n'incitent pas les peres a revendiquer leur paternite, car ils sont en proie a cette pression sociale, que vous relayez, cette fois, dans votre intervention. 
Que les feministes abusent de polemiques injurieuses dans les medias populaires, c'est une tradition, mais que de telles insinuations soient releguees aux plus hauts niveaux de l'Etat, nous sommes en devoir de nous remettre en question. 

Sauriez-vous donc, Madame la Deputee,  bien nous eclairer sur ce "courant masculiniste"? Sauriez-vous nous transmettre des liens, des ecrits, des videos, pronant ces "derives qui voudraient restreindre les droits des femmes et les contraindre a des oppressions quelconques ?" Je parle de liens provenant bien des associations de peres, non pas de sites hasardeux. 
Merci, de bien faire la lumiere sur ces influences complotistes, qui semblent echappees a l'organisation que nous avons montee, sous le nom de SVP Papa.

Recevez, Madame la Deputee, Présidente de la Délégation de l'Assemblée Nationale aux droits des femmes et à l'égalité des chances, nos plus sinceres salutations. 
Référence des propos tenus à l'Assemblée Nationale : 
 
 
 

3. Seconde correspondance à Madame Coutelle, Députée Présidente de la Commission égalité, femme, et autre charabia : 

Le 24 decembre 2013.

Madame Coutelle, la Deputee, presidente de la Delegation de l'Assemblee Nationale
Aux droits des femmes (?) et à "l'égalité" des chances. 

Nous n'avons pas eu de retour à notre questionnement, quant à vos propos calomnieux. 
Aussi, nous portons à votre connaissance, en pieces jointes, ce qui ne saurait échapper la sagacité de vos observations .
C'est-à-dire, des éléments des rapports du 119, enfance en danger, qui délivrent sempiternellement les mêmes tendances
Ainsi, sauriez-vous nous éclairer sur la définition du "danger" ? mais surtout sur la définition de l'Intérêt Supérieur de l'enfant, si cher à l'argumentaire anti-père ? 
 
Nous apprécions avec quelle arrogance vos groupuscules féministo hytériques vivent du mensonge, de l'insulte et de la discrimination, à hauteur, cette année de 66M€, pour diffamer et provoquer sexisme en tout genre. Mais aussi pour préparer les campagnes municipales 2014.
Le temps viendra où sociologues, universitaires et politiciens regarderont le travail des post 68 attardés, dont vous êtes, Madame la "féministe", comme un échec et une Inquisition Matriarcale, digne de celles de l'Inquisition Religieuse, qui faisait fi de tout bon sens social, pour ne préserver que son hégémonie infondée. 
 
Nous rendons publique cette correspondance et ne manquons pas de préciser que notre premiere correspondance est sans retour de votre part. Aussi, nous incitons les membres de notre réseau à signaler au plus grand nombre d'électeurs de votre secteur, la perfidie de vos propos.
 
Pour ces fêtes, j'ajoute une petite note personnelle, à caractère familial : Si vous n'avez jamais eu la chance, dans votre entourage familial de connaître d'hommes responsables de leurs enfants et capable de participer aux tâches ménagères, ce n'est pas notre problème, merci de changer donc vos fréquentation, mais de ne pas en faire payer tous les pères de France. 
 
Veuillez agréer, Madame la Deputee, presidente de la Delegation de l'Assemblee Nationale
Aux droits des femmes(?) et à "l'égalité" des chances, nos plus justes considérations. 
 
Yann Vasseur, 
President de SVP Papa.
 

4. Courrier adressé au Ministere de la Famille.
24 decembre 2013

Madame la Ministre de la Famille
55, rue Saint-Dominique
75700 Paris SP 07

Boulogne-sur-mer,
mardi 24 decembre 2013

Objet : l'Intérêt Supérieur de l'Enfant.

Madame la Ministre de la Famille,

Comme vous connaissez bien le dossier des papas qui revendiquent l'équité parentale, notamment, en faveur de la résidence alternée de principe, nous nous permettons de poser cette question.

Beaucoup d'associations dénoncent que trop peu de pères se préoccupent de leur paternité. En effet, ils ne sont pas présents dans le secteur de la petite enfance, ni dans les affaires familiales (justice, crèches, écoles maternelles...) et ne réclament pas assez non plus la résidence de leurs enfants, lors des séparations. (voir le rapport du 22 novembre 2013, statistiques sur "La résidence des enfants de parents séparés", étude issue de l'exploitation des décisions définitives rendues par des juges aux affaires familiales au cours de la période comprise entre le 4 juin et le 15 juin 2012)

Toutefois, nous ne pouvons nier une campagne traditionnelle qui perdure dans le temps, basée sur la diffamation et les injures publiques des associations féministes subventionnées par tous les gouvernements successifs. Cette fois, basées sur un délire complotistes de "masculanus esclavagistes de femmes", dont nous serions. Pédophiles, alcooliques, drogués, mais surtout violents, sont la récurrence traditionnelle, qui stigmatise les pères dans leur ensemble. Merci de remarquer qu'en remplaçant les termes "pères ou hommes", par "juif, arabe, noir", dans ces discours, ces groupuscules féministes sociopathes seraient immédiatement condamnés.

Ainsi, sur cette base, les travailleuses de "l'égalité hommes/femmes" forgent leur éviction du père sur des propos, sinon discriminatoires et sexistes, plus que comiques :

1- Délégation aux droits des femmes et l’égalité des chances entre les hommes et les femmes
Mardi 12 novembre 2013
Séance de 18 heures
Compte rendu n° 5
Présidence de Mme Catherine Coutelle, Présidente


Mme Coutelle : "Quant à la garde alternée automatique, j’y suis totalement opposée : c’est au juge de se prononcer en fonction de l’intérêt supérieur de l’enfant. À cet égard, un courant masculiniste, présent au Canada notamment, me semble particulièrement dangereux."

2- Délégation aux droits des femmes et l’égalité des chances entre les hommes et les femmes
Mercredi 6 novembre 2013
Séance de 9 heures 30
Compte rendu n° 3

Mme Danielle Bousquet, présidente du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes.
"La garde alternée peut très bien convenir si la sécurité de l’enfant est assurée dans chacun des deux foyers. Par contre, il faut garder à l’esprit qu’un très grand nombre d’enfants en France sont victimes d’inceste et que 10 % des femmes sont victimes de violences conjugales. Par conséquent, la systématisation de la garde alternée risque de poser d’énormes problèmes en cas de violences de la part du père. Selon nous, c’est au juge de se prononcer sur la meilleure solution pour l’enfant au regard des conditions d’accueil chez le père et la mère. Les dispositions introduites par le Sénat me semblent extrêmement dangereuses ; elles doivent être revues pour protéger les enfants et les femmes"

Madame la Ministre de la Famille, alors que vous fûtes présent à la journée internationale des droits de l’enfant qui s’est déroulée le 20 novembre 2012, vous rencontrâtes le SNATED, qui publie le rapport du 119 enfance en danger. Tous les rapports font le même constat, résumé par ce sempiternel camembert que nous ne trouvons jamais sur les sites féministes, qui se revendiquent protecteurs de "la veuve et de l'orphelin", que nous appelons plutôt, "la divorcée et son otage".

119 enfance en danger 2010 page 45          119 enfance en Danger 2012          119 enfance en danger 2010


L'éviction du père est donc basée sur la violence. Nous constatons, au sein du groupe de travail sur la coparentalité, auquel nous avons participé, mais aussi dans les réactions des commissions Parlementaires, ou encore, dans les déclarations médiatiques des associations de "défense des femmes", qu'il n' y a aucune opposition à la résidence alternée de principe, sauf en cas de violence. Ici, les statistiques des condamnations pour TOUTES formes de violences 2012 et violences sexuelles, publiées par l'INSEE, d'après les gendarmeries et la Police :

Violences


Il semble que nous soyons bien loin des 1 femme sur 3 violées, battues..., qu'affectionnent les féministes, qui reçurent, pour cela 66M€ de subventions, pour continuer de propager leur délire de persécution, qui je vous l'accorde, est un bon business. Mais certainement que ces associations sont mieux au fait que les gendarmeries et police, pourtant présentes dans toutes les villes de France, même dans les villages. Nous serons amenés à poser cette problématique aux syndicats de police.

 

 


Notre question :

Pensez-vous qu'au lieu réclamer la résidence alternée, donc équitable, entre père et mères, il serait mieux que les associations de pères, dans l'intérêt manifeste de l'enfant, réclament la résidence exclusive des enfants au domicile des pères ?


Ne doutant pas que vous saurez apprécier l'Intérêt supérieur de l'enfant, merci de bien vouloir agréer, Madame la Ministre de la Famille, notre plus juste considération.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×